Sega planche sur une nouvelle console de salon

C'est par un long communiqué que Sega a annoncé cette nuit le développement d'une nouvelle console de salon. Cette dernière aux spécificités qui seraient meilleures qu'un lanceur Proton dispose de solides atouts pour se frayer un chemin parmi les poids lourds du secteur. Disposant d'une autonomie totale grâce à un réservoir de kérosène placé juste au-dessus de son processeur Intel Six Six Six Core, la machine développerait pas moins de 8000 tonnes de poussée verticale et serait capable de mettre des engins de plus de 60 tonnes en orbite basse. Sega a par ailleurs conseillé à ses futurs acheteurs d'effectuer quelques aménagements dans les salons où la console sera présente afin de laisser un espace libre au plafond pour le décollage de la machine. Interrogé au sujet de la réalité virtuelle, Sega a annoncé avoir abandonné le projet au profit d'un système plus organique.

Ce que nous voulons, c'est que les joueurs vivent leurs expériences multimédias à fond, qu'ils ressentent chaque vibration jusqu'au plus profond de leur corps.

Sega

Un système de harnais a donc été adopté, directement intégré à la manette de jeu, il permettra une parfaite restitution des sensations lors de la rentrée atmosphérique. Le lancement de la console sera d'ailleurs accompagné d'un bundle incluant un parapluie rouge et blanc à ouvrir après chaque phase de jeu pour éviter des malaises dus à l'extrême réalisme de cette réalité réel. Sega espère grâce à ce nouveau modèle être en mesure de rivaliser avec Microsoft qui avait déjà expérimenté une approche similaire avec Hololens.

Nous pensons avoir bien cerné les enjeux de l'industrie du Hardware, toujours plus fort que toi.

Sega

C'est avec cette attitude que se dessine une sortie de la machine dans les ménages courant 2017 avec trois jeux à venir.

Rocket Stéroïde vous permettra de cibler un géocroiseur dangereux pour la planète qu'il faudra dégommer à l'aide de votre corps. Le développeur précise que ce titre ne pourra être joué qu'une seule fois, il s'agit d'une évolution du système Die and Retry trop permissif au gout de Sega.

Counter Space vous placera aux commandes d'un groupe d'extrémiste botanique ou d'une équipe du Swat qui se livreront à des joutes sur la station spatiale internationale sans l'accord des pays membres. L'équipe terroriste devra prendre en otage les cultures de ciboulette du complexe pendant que le Swat se chargera de les libérer. Sega a notamment dit vouloir rendre les parties E-Sport plus viscérales en raccourcissant la taille de la carte de jeu et en proposant une seule arme aux belligérants, une perceuse.

Enfin, les plus grands espoirs sont tournés sur Mars Souls ou il sera demandé au joueur de survivre seul, sans eau, sans nourriture, sans air et sans amis à une éruption solaire pendant que d'autres joueurs lui lanceront des pierres depuis la terre. Les références au Survival-Games ainsi qu'au légendaire Curiosity de Peter Molyneux sont évidentes et on espère l'expérience agréable.

 

Commentaires

Pas encore de commentaire

Actuellement

Mises à jour

Populaires